La plupart des productions cinématographiques et télévisuelles numériques filment, post-produisent et distribuent aujourd’hui en HD ou 2K, formats pour lesquels l’ALEXA est une solution inégalée. L’adoption généralisée de workflows de postproduction en UHD/4K, ainsi que l’arrivée des écrans UHD dans les foyers et la projection 4K dans les salles de cinéma se profile d’ici un ou deux ans au mieux, même dans les marchés les plus dynamiques. Toutefois, certains producteurs de films et d’émissions sont préoccupés par la pérennité de leurs œuvres vis-à-vis des évolutions futures. Le débat actuel sur les écrans à grande plage dynamique ou HDR (pour High Dynamic Range) qui offrent au spectateur une expérience cinématographique bien plus intense que les images à grande résolution spatiale, se rajoute a ces inquiétudes.

ALEXA prête pour le Future
. 

L’ALEXA a été conçue dès le départ comme un système évolutif et pérenne, et elle peut très facilement s’intégrer au sein des productions qui décident de suivre la voie de l’UHD/4K. L’exceptionnelle qualité d’image de la caméra, combinée au ProRes 3.2K ou à l’ARRIRAW Open Gate permettent un simple sur-échantillonnage vers l’UHD ou le 4K, d’une qualité au moins aussi bonne que celle de certains de nos concurrents. Et grâce à sa latitude d’exposition inégalée et à sa gestion des hautes lumières, les images de l’ALEXA sont d’ores et déjà compatibles avec l’HDR. En d’autres mots, ALEXA reste toujours l’outil actuel de tournage le plus sûr du point de vue de la longévité de l’investissement, quels que soient les standards technologiques futurs

ALEXA-IS-FUTURE-PROOF_

Filmez en ALEXA, livrez de l’UHD pour la télévision

Pour les productions de télévision qui doivent fournir un contenu UHD, les caméras ALEXA XT et ALEXA Classic avec le module XR offrent la nouvelle option d’enregistrement en ProRes 3.2K. Avec des débits bien inférieurs à l’ARRIRAW non compressé, le ProRes 3.2K offre les mêmes avantages du très efficace workflow ProRes. Un atout supplémentaire est que la plupart des objectifs disponibles sur le marché couvrent entièrement le cercle d’image 3.2K qui résulte de l’image 3.2K ProRes 16:9. Le sur-échantillonnage facile du ProRes 3.2K, réalisé à l’aide d’outils standards de postproduction, offre des images UHD de la plus grande qualité, prêtes pour le haut débit et la diffusion.

Filmez en ALEXA, livrez du 4K pour les salles

De nombreux films haut de gamme ont été tournés en ARRIRAW 2.8K puis sur-échantillonnés en DCP 4K avec des résultats époustouflants, tel que démontre le dernier James Bond, Skyfall. Pour améliorer encore cette alternative, ARRI a introduit, en début d’année, le format d’enregistrement ARRIRAW Open Gate pour les caméras ALEXA XT. L’Open Gate utilise toute la surface du capteur 3.4K de l’ALEXA XT pour un sur-échantillonnage optimal en postproduction vers un DCP 4K. L’Open Gate a été accueilli avec enthousiasme par l’industrie du long métrage et il est actuellement utilisé sur de nombreuses productions. Parmi elles, Warcraft, San Andreas, Pixels, Goosebumps et Sicario, le dernier film éclairé par Roger Deakins, ASC, BSC. D’autres films de long métrage, tels que Terminator: Genesis, Fantastic 4, Agent 47 et Deus Ex Machina, sont en tournage en ARRIRAW 16:9 ou ARRIRAW 4:3 et utilisent l’Open Gate ponctuellement pour les effets spéciaux.

Filmez en ALEXA, préparez-vous pour le HDR

Les récentes démonstrations d’écrans à grande plage dynamique (HDR) montrent l’extraordinaire impact visuel d’une plage dynamique étendue. Le débat d’aujourd’hui est de savoir quand et comment ce procédé sera introduit. ARRI collabore avec Dolby pour mettre en valeur la technologie d’écran Dolby® Vision™ dans les grands salons professionnels. Cette nouvelle technologie offre 100 fois plus de luminosité qu’un téléviseur conventionnel. Grâce à cela, l’industrie prend rapidement conscience que la plage dynamique est un facteur bien plus important que la résolution spatiale pour créer une expérience visuelle inoubliable. Conscients de cette réalité, d’autres acteurs tels que Thomson, Philips et la BBC travaillent sur leurs propres solutions HDR. L’extraordinaire latitude d’exposition, la maîtrise de la gestion des hautes lumières ainsi que la colorimétrie de précision de l’ALEXA produisent déjà des images bien au-delà des capacités de diffusion actuelles. Les présentations du Dolby Vision ont révélé combien les images de l’ALEXA étaient meilleures lorsqu’elles étaient diffusées avec une gamme dynamique étendue, prouvant ainsi le potentiel énorme et encore inexploité de la matière filmée en ALEXA sur les futures normes d’affichage HDR et après remastérisation.

REC_alexa_prores_3_2_02