Natacha Vlatkovic

« J’ai débuté en 1995 dans le cinéma, par un stage chez Technovision dans le but d’intégrer une équipe de tournage, c’est finalement l’équipe de Technovision que j’ai rejoint. Je me suis très vite consacrée à l’organisation et à la gestion du planning: travail combinant à la fois logistique, technique et diplomatie. Je suis ensuite passée quelques temps du côté de la production en étant assistante de production sur des films publicitaires, ce qui m’a permis d’explorer l’envers du décors. Riche des ces expériences, en 2004 j’ai pris la direction du planning de Panavision France. J’aime accompagner les équipes de tournage, répondre à leurs demandes, trouver les meilleures solutions depuis les lointaines coulisses des caméras, objectifs et accessoires… Pour ma grande joie depuis 2011 j’ai rejoint Natasza et ImageWorks. »

Natacha Vlatkovic – Mobile: +33 (0)6 33 00 26 08 – email: nvlatkovic@www.imageworks.fr

Natasza Chroscicki

natasza & BL

Plus de 20 ans d’expérience dans le management, communication et ventes dans le secteur des industries techniques du cinéma.
« Après des études d’architecture à Rome j’ai travaillé pendant quelques années comme décoratrice dans le cinéma et le théâtre en Italie. En 1994 je suis arrivée à Paris pour diriger Technovision France, sur les pas de mon père, Henryk Chroscicki. Ce dernier ayant été directeur de la photographie, producteur, distributeur, et fabricant ainsi que loueur de matériel de prises de vues, j’ai toujours baigné dans ce monde merveilleux du cinéma. J’ai hérité non seulement de son entreprise mais aussi de cet esprit artisanal essentiel à la création. C’est sûrement pour cela que j’ai cultivé moi aussi une relation privilégiée avec les directeurs de la photographie ainsi que quelques réalisateurs. Ayant décidé de quitter mon métier de loueuse de matériel, j’avais tout de même envie de garder ces relations si enrichissantes dans ce métier passionnant. C’est pour cela qu’en 2010 j’ai crée l’entité ImageWorks, entreprise indépendante de consulting en ventes et marketing spécialisé dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel. »

Natasza Chroscicki – Mobile: +33 (0)6 87 68 10 05 – email: nchroscicki@www.imageworks.fr

Alexa Studio in Paris

On November 17th, from 2:00 pm to 7:00 pm, we had the pleasure of inviting French Dop’s to discover the new Alexa Studio in the trendy location « Café Partizan ». Our guests mingled in a friendly atmosphere around a coffee, sharing their experience and points of view on our industry. As always the technicals explanations of Frank Van Vugh were extremely appreciated by all. Following are some pictures of the event and a list of our guests.



l’ALEXA Studio en Avant Première à Paris!

Rendez-vous avec l’Alexa STUDIO:

Nous vous invitons à la découvrir ce Jeudi 17 Novembre entre 14h et 19h au Café Partizan
1, avenue Trudaine 75009 Paris
Métro: Anvers
Bus: 54, 30 et 85
Parking: Anvers
RSVP

L’ALEXA Studio est la caméra phare de la gamme, elle réunit toutes les fonctionnalités de l’ALEXA et de l’ALEXA Plus en ajoutant trois nouvelles fonctions uniques: une visée optique et un capteur 4:3. Comme l’ARRICAM Studio, elle est équipée d’un obturateur à miroir tournant, silencieux et ajustable et d’une visée reflexe, qui donne aux opérateurs une image en temps réel, de haute résolution, à grand contraste et avec les vraies couleurs. L’ALEXA Studio avec son capteur 4:3 est la seule caméra numérique (en dehors de l’ARRIFLEX D-21) à proposer le vrai anamorphique. Les objectifs anamorphiques donnent une image unique qui est appréciée par les réalisateurs et les directeurs de la photographie depuis plus d’un demi-siècle et qui ne peut pas être recréée en post-production. Les premières livraisons sont prévues pour décembre 2011. Pour plus d’information:

http://www.arri.com/camera/digital_cameras/cameras/camera_details.html?product=6&subsection=downloads&cHash=4c16db6e5a

Alexa en salle

Pour ceux qui aimeraient voir des images tournés en ALEXA sur grand écran voilà quelques film déjà sortis ou bien tôt sur les écrans:
20 Juillet: 

MR POPPER’S PENGUINS

de Mark WATERS,

photographié par Florian BALLHAUS

10 Août: 

MELANCHOLIA

de Lars VON TRIER,

photographié par Manuel Alberto CLARO

14 Septembre: 

ET MAINTENANT, ON VA OU ?

de Nadine LABAKI,

photographié par Christophe OFFENSTEIN

21 Septembre: 

LE COCHON DE GAZA

de Sylvain ESTIBAL,

photographié par Romain WINDING, AFC

MINEURS 27 

de Tristan AUROUET,

photographié par Arnaud POTIER

5 Octobre: 

DRIVE

de Nicolas WINDING REFN,

photographié par Newton THOMAS SIGEL, ASC

Voir interview Arri: http://www.arri.com/camera/digital_cameras/news.html?article=719&cHash=097d245472

 

BIENVENUE A BORD

de Eric LAVAINE,

photographié par Stéphane LEPARC

12 Octobre: 

LES TROIS MOUSQUETAIRES (3D)

de Paul W.S. ANDERSON,

photographié par Glen MacPHERSON, ASC, CSC

Voir interview Arri: http://www.arri.com/news.html?article=653&cHash=4a3d570af3

26 Octobre: 

L’EXERCICE DE L’ETAT

de Pierre SCHOELLER,

photographié par Julien HIRSCH, AFC

DE FORCE  

de Frank HENRY,

photographié par Jean Pierre SAUVAIRE, AFC

LES ADOPTÉS  

de Mélanie LAURENT,

photographié par Arnaud POTIER

TIME OUT de Andrew NICCOL 

photographié par Roger DEAKINS, BSC, ASC

Plus d’infos sur:
http://www.arri.com/camera/digital_cameras/

Drive tourné avec Alexa

Arri Alexa

Les Nouveautés ARRI présentées à IBC 2011

ARRI/FUJINON Alura LWZ 15.5-45mm T2.8 & LWZ 30-80mm T2.8: Deux nouveaux zooms légers

ARRI 135mm Master Prime: L’objectif parfait pour les portraits

ALEXA Studio: Visée optique, capteur 4/3

ALEXA M: Tête déportée

ALEXA tourne à 120 i/s avec les cartes Sony 64 Go SxS PRO

ARRI/FUJINON Alura LWZ 15.5-45mm T2.8 & ARRI/FUJINON Alura LWZ 30-80mm T2.8.

Suite au succès rencontré par les deux premiers zooms ARRI/FUJINON Alura, qui ont été commercialisés en même temps que la caméra ARRI ALEXA en 2009, ARRI annonce deux nouveaux zooms légers et compacts qui viennent étoffer sa gamme. Avec des caméras de plus en plus petites, la demande pour ce type de zooms est de plus en plus importante. Ces nouveaux zooms sont idéaux pour les tournages à l’épaule ou sur Steadicam, tandis que les premiers zooms Alura (18-80mm et 45-250mm), avec leur plage de focales plus importante restent le choix idéal pour les tournages sur pied ou sur dolly. Grâce à leur équilibre chromatique, ces quatre optiques constituent ensemble une solution complète pour les productions de films de tout genre, aussi bien sur support argentique qu’en numérique. Tous les zooms Alura possèdent un contraste élevé ainsi qu’une grande résolution et ils produisent des images nettes et piquées avec des hautes lumières claires et de vrais noirs. Grâce à leur conception optique, ils  assurent une image uniforme sur le capteur ou sur le film et leur traitement multicouches FUJINON EBC (Electron Beam Coating) garantit une importante réduction des « flares » et des images fantômes. Le pompage (le changement indésirable de la taille de l’image lors de la mise au point) a été minimisé, ainsi que les aberrations chromatiques grâce à l’utilisation d’excellentes lentilles achromatiques. Les zooms légers et compacts sont également demandés sur les tournages en 3D. L’utilisation d’un zoom sur un rig 3D au lieu d’une optique fixe facilite les changements de focale en évitant les délais du changement d’optique, de calibrage et d’ajustements du rig. Les rigs 3D sont lourds par nature, ce qui rend les zooms habituels de studio trop grands et trop lourds. Les zooms légers Alura LWZ sont une réponse idéale pour ce type de configuration. D’autre part, leur compatibilité avec le système de gestion des données ARRI (Lens Data System) permet l’enregistrement des informations et des métadonnées de l’image.

ARRI 135mm Master Prime: L’objectif parfait pour les portraits

Le dialogue permanent entre ARRI et les directeurs de la photographie, les cadreurs et les réalisateurs a révélé le besoin d’un nouveau Master Prime avec une distance focale de 135mm. C’est l’objectif idéal pour « le portrait » dans de nombreuses situations, qui trouve bien sa place entre le 100 et le 150mm et qui fait de la série Master Prime une série qui offre une gamme de 16 optiques. ARRI a identifié quatre critères principaux pour concevoir l’objectif idéal pour « le portrait « : une bonne distance focale, une excellente qualité d’image, une faible profondeur de champ et la capacité de se rapprocher du sujet. La distance focale de 135 mm est suffisamment longue pour séparer le sujet de l’arrière-plan, permet à un joli visage de garder son aspect tridimensionnel mais n’est pas encore trop téléobjectif pour écraser les perspectives. A l’instar d’autres Master Primes, le 135mm possède une grande résolution, un contraste élevé et des flares très réduits : un excellent point de départ pour la créativité du directeur de la photographie, que ce soit à travers la lumière, les filtres ou les manipulations numériques lors de l’étalonnage.  La grande ouverture à T1.3 et la capacité des Master Primes à maintenir une image de  qualité même aux ouvertures extrêmes permet de travailler avec une faible profondeur de champ. La profondeur de champ peut être utilisée pour créer une séparation plus ou moins grande entre le sujet et le décor. Dernier aspect, et non des moindres, le Master Prime 135 mm a été conçu avec une mise au point minimum de 0,95m (37″). Même à cette petite distance de mise au point, le 135mm maintient toute sa qualité d’image. Conçu comme le reste de la gamme, le Master Prime 135mm a ses bagues de mise au point et de diaphragme aux mêmes endroits que les autres objectifs de la série, ce qui rend le changement d’optique très rapide et facile. Le diamètre de la lentille frontale mesure également 114 mm, ce qui permet l’utilisation du même pare-soleil que sur presque tous les autres objectifs de la série Master Prime.

 

L’ALEXA Studio est la caméra phare de la gamme, elle réunit toutes les fonctionnalités de l’ALEXA et de l’ALEXA Plus en ajoutant trois nouvelles fonctions uniques: un obturateur à miroir tournant, une visée optique et un capteur 4:3. Comme l’ARRICAM Studio, elle est équipée d’un obturateur à miroir tournant, silencieux et ajustable et d’une visée reflexe, qui donne aux opérateurs une image en temps réel, de haute résolution, à grand contraste et avec les vraies couleurs. L’ALEXA Studio avec son capteur 4:3 est la seule caméra numérique (en dehors de l’ARRIFLEX D-21) à proposer le vrai anamorphique. Les objectifs anamorphiques donnent une image unique qui est appréciée par les réalisateurs et les directeurs de la photographie depuis plus d’un demi-siècle et qui ne peut pas être recréée en post-production. Les premières livraisons sont prévues pour décembre 2011.

Pour plus d’information:

http://www.arri.com/camera/digital_cameras/cameras/camera_details.html?product=6&subsection=downloads&cHash=4c16db6e5a

 

L’ALEXA M est une solution flexible composée d’une tête et d’un corps caméra séparés. C’est une caméra qui est adaptée à la prise de vues aérienne, aux productions en 3D et aux tournages de scènes d’action. Basé sur les technologies de pointe ARRI, le modèle M offre la même qualité d’image exceptionnelle qui a fait le succès de l’ALEXA. La tête et le corps de la M sont reliés par un câble en fibre optique, qui peut, dans sa forme hybride, être également utilisé pour alimenter la tête. Le corps fournit différentes options d’enregistrement, comme le fait l’ALEXA standard : les images, les sons et les métadonnées peuvent être enregistrés sur des cartes SxS ou sur des appareils externes d’enregistrement, avec les flux de travail respectifs. L’ALEXA M possède une monture PL qui lui permet de fonctionner parfaitement avec tous les objectifs 35 mm existants. Elle est également compatible avec toute la gamme d’accessoires ARRI. Les premiers prototypes de l’ALEXA M ont été livrés à James Cameron et Vince Pace, dont la compagnie CAMERON-PACE Group a annoncé, lors du NAB 2011, un partenariat avec ARRI. CPG intègre actuellement l’ALEXA M à son nouveau et compact rig 3D, qui diminue le câblage et offre une solution simplifiée et optimisée pour la prise de vues en 3D. Les retours de cet important partenariat seront intégrés à la version finale de production de l’ALEXA M qui devrait être commercialisée début 2012. Pour plus d’information:

http://www.arri.com/camera/digital_cameras/cameras/camera_details.html?no_cache=1&product=7&cHash=bb2adbaa9d

 

ALEXA tourne à 120 i/s

En réponse aux différents retours des utilisateurs et à la rapide adoption du système de caméras ARRI ALEXA sur des productions professionnelles en tous genres, ARRI propose à présent la possibilité de tourner à grande vitesse sur les caméras ALEXA et ALEXA Plus. Le fait d’avoir la même qualité d’image avec la fonctionnalité grande vitesse sur les caméras ALEXA sera très bénéfique pour un grand nombre de productions. Elle donne la possibilité aux réalisateurs et aux chefs opérateurs de filmer au ralenti sans forcément utiliser une autre caméra dédiée à la grande vitesse. En d’autres termes, cela offre plus de liberté de création, ce qui est l’un des principes maîtres du système ALEXA.

Grâce à ce nouveau mode, vous pourrez filmer entre 60 et 120 i/s, en utilisant les nouvelles cartes Sony 64 Go SxS PRO avec le codec Apple ProRes 422 HQ et qui offrent une vitesse d’écriture environ deux fois supérieure à celle des 32 Go SxS PRO.
Les cartes de 64 Go permettent également le tournage en Apple ProRes 444 jusqu’à 60 i/s en mode normal.
L’option grande vitesse utilise la même superficie du capteur 16:9, Super 35 du mode normal, la profondeur de champ et le champ de vision de l’optique sont identiques aux deux modes.
La fonction grande vitesse de l’ALEXA préserve toutes les qualités d’image de la caméra, y compris le look pellicule, l’aspect organique, la grande latitude de pose et les tons chair naturels. La fonction de 120 i/s sera disponible lors de la prochaine sortie de la mise à jour logicielle ALEXA (SUP) 5.0 (mi-octobre 2011) et de la mise en vente sur le marché des nouvelles cartes Sony 64 Go SxS PRO (SBP-65A).
Comme la fonction de désanamorphose de l’ALEXA, la fonction grande vitesse pourra être activée par l’achat d’une licence. Chaque licence est encodée pour une caméra en particulier et elle est activée en copiant la licence sur une carte SD qui permettra de la charger sur la caméra. Les licences peuvent également être désactivées, ce qui permet au loueur de contrôler pleinement quelle caméra est louée avec la fonctionnalité grande vitesse.

Pour plus d’information:

http://www.arri.com/?eID=registration&file_uid=7923

CODEX présente le VAULT à IBC

PREMIÈRE EUROPÉENNE DU « VAULT » CODEX À L’IBC 2011   

-NOUVELLES SOLUTIONS POUR FACILITER LE VISIONNAGE DES RUSHES SUR LE PLATEAU, UN STOCKAGE COMPACT POUR UN TRANSFER RAPIDE ET EFFICACE DES FICHIERS-

L’IBC 2011, du 9 au 13 Septembre, verra le lancement européen de la nouvelle série Vault Codex. Le Vault Codex est la prochaine génération des solutions de laboratoire sur le plateau pour le visionnage des rushes, les masters numériques et l’archivage compatible avec les caméras de cinéma numérique fabriquées par Red, Arri, Aaton, Sony et d’autres fabricants.

Un Vault Codex, avec toutes les options, est une solution autonome nécessitant aucun disque dur externe, car il utilise les nouveaux disques de transfert de données Codex, également présentés à l’IBC 2011. Compatible avec un grand nombre de caméras numériques professionnelles, le Vault Codex fournit un flux de travail unique et standardisé. Le Vault est également capable de produire des images dans tous les formats nécessaires pour le visionnage des rushes, la post-production ou l’archivage.

Les nouveaux disques de transfert Codex offrent 1TB de capacité dans une forme compacte. Ils ont été conçus pour travailler avec le Vault Codex pour faciliter le transfert des fichiers du tournage vers la post-production. Chaque disque de transfert peut, par exemple, contenir jusqu’à 100 minutes de rushes en ARRIRAW à partir d’un enregistreur embarqué (Onboard recorder) Codex. Les disques de transfert Codex sont idéaux pour transférer les données du plateau vers le laboratoire de post-production. Ils éliminent ainsi le besoin d’aller-retour des Datapacks Codex et augmentent la productivité et l’efficacité. Les disques durs sont compatibles avec le nouveau port de transfert Codex (en USB ou SAS).

De la même manière que les nouveaux produits, d’autres solutions Codex seront disponibles à l’essai dans les stands suivants :

  • Stand ARRI (Hall 11, Stand F21) – Des démonstrations auront lieu régulièrement chaque jour des flux de travail ARRI/Codex, y compris la station de transfert pour Mac OS X (Desktop Transfer Station), ainsi que de l’enregistreur pour ARRIRAW (Onboard recorder) et du flux de travail ALEXA/Codex Arriraw, du tournage à la post-production
  • Stand Band Pro (Hall 11, Stand F40) -L’enregistreur embarqué Codex (Onboard recorder) et la station de transfert Codex pour Mac OS X (Desktop Transfer Station) seront exposés avec une caméra ARRI ALEXA.
  • Stand Assimilate (Hall 7, Stand H11) – Un enregistreur embarqué Codex sur une caméra ARRI ALEXA, une station de transfert pour Mac OS X qui fonctionne avec le Scratch Lab d’Assimilate.

 

A PROPOS DE CODEX DIGITAL

Codex Digital, basé à Londres, en Angleterre, conçoit et fabrique des équipements haut de gamme numériques pour la production cinématographique et la télévision. Les produits comprennent des enregistreurs haute résolution, amplement reconnus et primés et une large gamme de stations de gestion des médias qui permettent de gérer le flux de travail d’une production numérique du tournage à la post-production. La société a établi de nouveaux standards pour les flux de travail d’un bout à l’autre de la production cinématographique.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : www.codexdigital.com.

La mise à jour logiciel V 4.0 de l’Alexa est maintenant disponible

Le 6 Juillet 2011 ARRI publie la dernière mise à jour du logiciel pour son système de caméra ALEXA.
Le Software Update Packet (SUP) 4.0 de l’ALEXA fournit un certain nombre de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations pour les modèles ALEXA et ALEXA Plus basées sur la permanente recherche et développement de ARRI ainsi que sur les commentaires des professionnels du cinéma et de la télévision qui utilisent l’ALEXA sur le terrain. ARRI démontre ainsi son engagement à proposer un système dont la plateforme s’adapte au futur et à créer une valeur durable pour ses clients. Le SUP 4.0 améliore une fois de plus la déjà impressionnante polyvalence et versatilité de l’ALEXA.
L’ALEXA est un système de caméras de cinéma numérique pour la prise de vues cinématographiques et télévisuelles. Le système est en pleine expansion, avec deux modèles de caméras déjà amplement utilisées et deux nouveaux modèles à venir avant la fin de l’année : l’ALEXA Studio, avec un viseur optique et un capteur 4:3 et l’ALEXA M, composée d’une tête de caméra séparée pour les prises de vues en 3D et les environnements restreints.
Les nouvelles fonctionnalités du SUP 4.0 pour l’ALEXA et pour l’ALEXA Plus comprennent…
– Looks réglables via les ARRI Look Files
Vous pouvez à présent appliquer un look personnalisé à toutes les sorties image ainsi que dans le viseur grâce à un fichier ARRI Look File qui applique une LUT à l’image. Par exemple, ARRI a conçu un fichier Low Contrast Curve (LCC) [courbe à faible contraste] pour ceux qui ne veulent pas visualiser en Log C.
– Nouvelles options pour les cartes SxS
La lecture audio à partir de cartes SxS PRO est désormais possible. Lors de la relecture d’un clip, le son est reproduit sur les sorties REC OUT, MON OUT et en tant qu’un signal audio analogique via la prise casque. Une nouvelle option permettant de désactiver l’enregistrement sur carte SxS, inactive la compression et les cartes SxS dans l’Alexa, tout en préservant la sortie du signal HD-SDI.
– Balance des blancs automatique
En plus de la vaste gamme d’options de balance des blancs disponibles, la nouvelle fonction « Auto White Balance » peut déterminer automatiquement l’équilibre rouge/bleu du blanc et les valeurs CC en vert/magenta.
– Désanamorphose
La première fonctionnalité de l’ALEXA disponible grâce à l’achat d’une licence est la possibilité de désanamorphoser les images prises avec des optiques anamorphiques 1.3x ou 2x. Ces images pourront être affichées dans le format approprié soit dans le viseur ou sur un moniteur.
– Vérification de la mise en point par Peaking
La nouvelle fonction de « peaking » vous aide à déterminer la zone de netteté en mettant en évidence ce qui est net, que se soit dans le viseur ou sur un moniteur.
– Vérification de l’exposition pour les images en Log C par « False Colors »
La vérification de l’exposition par le dispositif « False Colors » est disponible dans le viseur et sur une sortie moniteur et il vous fournira des niveaux précis d’exposition sur des images en Log C, Rec 709 et DCI P3.
– Amélioration du ventilateur pour les environnements chauds
L’ALEXA assure désormais un fonctionnement silencieux du ventilateur à des températures allant jusqu’à +30 °C avec le ventilateur réglé sur la position normale (Regular). Si la température monte sur le plateau, le mode « Rec Low » fera que le ventilateur tourne rapidement pendant les moments de veille pour refroidir la caméra puis de manière plus lente et silencieuse lors de l’enregistrement.
– Options de comparaison d’images pour l’opérateur de la caméra
Une fonction de retour vidéo « return in » est à présent disponible permettant à l’opérateur de regarder une image de référence comme celle d’une deuxième caméra ou une image de prévisualisation avec des SFX ajoutés. D’autre part, une image fixe JPEG peut être chargée dans la carte SD de la caméra et affichée pour comparaison avec l’image en direct.
Les nouvelles fonctionnalités du SUP 4.0 uniquement pour l’ALEXA Plus comprennent…
– Contrôle en Maître/Esclave du moteur de l’optique et synchronisation 3D Quand deux caméras ALEXA Plus sont reliées en mode Maître/Esclave, les moteurs de la caméra esclave suivront les moteurs de l’appareil maître. La synchronisation 3D des optiques dans une configuration Maître/Esclave garantit une parfaite synchronisation de la mise au point, du zoom et du diaphragme de la caméra esclave vis-à-vis de l’objectif de la caméra principale.
– Amélioration de l’intégration du Lens Data System (LDS) L’information du LDS peut être à présent affichée dans le viseur ou sur le moniteur, en détaillant l’optique utilisée et ses paramètres. Même les optiques non-LDS peuvent être affichées, du moment que le profil de l’objectif a été ajouté à l’archive de données, Lens Data Archive.
– Niveau électronique Un horizon virtuel peut être affiché soit dans le viseur ou sur un moniteur. Sa sensibilité peut être ajustée sur cinq niveaux.
Toutes les nouvelles ALEXA sont livrées avec le SUP 4.0 installée et toutes les caméras existantes peuvent être mises à jour avec la nouvelle version 4,0. Pour plus de détails sur la version SUP 4.0 vous pouvez télécharger « ALEXA SUP Release notes » au lien suivant : http://www.arri.com/downloads/alexa. En même temps vous trouverez les explications sur « ARRI look Files for ALEXA » et « ALEXA Anamorphic De-squeeze ». La mise à jour SUP 4.0 peut être téléchargée à l’adresse suivante: http://www.arri.com/downloads/alexa

1 14 15 16 17