ARRI a renouvelé sa présence au Festival de Cannes cette année en renforçant son partenariat avec la Quinzaine des Réalisateurs et en organisant des événements qui ont réuni directeurs photo, réalisateurs et producteurs du monde entier. À la Plage Quinzaine, ARRI a interviewé cinq directeurs photo au sujet des films qu’ils avaient en sélection et leurs expériences avec l’ALEXA sur ces productions. Globalement, plus de la moitié des films du festival tournés en  numérique ont utilisé l’ALEXA comme caméra principale.

Arnaud Potier DP du film « Les Cowboys » réalisé par Thomas Bidegain

« LES COWBOYS » est le premier long métrage du scénariste Thomas Bidegain qui cerne au plus prés l’effondrement d’une famille après la disparition de leur fille. Arnaud Potier Directeur Photo du film raconte: « Je fais tous mes films en Alexa, je ne sais pas travailler avec une autre caméra…» Il ajoute: «on s’est dit que tourner en Scope sans ARRIRAW aurait été trop dommage…ça nous donnait plus de latitude en étalonnage….et comme on a pris des optiques vintage… c’était bien d’avoir le piqué supplémentaire que donne l’ARRIRAW. »

1 CANNES_2015_ITW AP

 

Carolina Costa DP du film « Las Elegidas » » réalisé par David Pablos

Ce film a été tourné en six semaines avec un budget de 1,3 million de dollars et examine le monde de la prostitution des enfants au Mexique. Carolina Costa Directrice Photo du film nous raconte: «Le look on l’a appelé documentaire stylisé». «Pour moi, ce fut une décision très claire … (de) tourner avec l’ALEXA,  je ne doutais pas à ce sujet.» Elle ajoute: «Nous avons décidé de tourner en ARRIRAW … il était très important pour moi d’avoir la flexibilité en post production. Je savais que je voulais jouer beaucoup avec le pied de courbe et je voulais avoir cette latitude … on a eu cinq jours pour l’étalonnage, ce qui est folie pour un long métrage, mais parce que nous avions déjà travaillé ce look sur le plateau … ça nous a donné une bonne base pour démarrer»

carolina

 

 

Roger Deakins, ASC, BSC, CBE, DP du film « Sicario » réalisé par Denis Villeneuve

A nouveau avec le réalisateur Denis Villeneuve, avec qui il avait travaillé sur Prisonners, Roger Deakins a choisi l’ALEXA pour le thriller « SICARIO », tout comme pour chaque film numérique qu’il a tourné à ce jour. « Je pense que l’ALEXA en ce moment est la meilleure caméra qui soit», dit Roger Deakins. « Nous avons tourné en Open Gate… seulement quelques mois auparavant, j’ai entendu qu’il y avait cette possibilité d’utiliser plus de surface du capteur et obtenir une résolution légèrement plus élevée, c’était bien…ça aide beaucoup, surtout sur les plans larges en extérieur jour … franchement, on sent une légère qualité supplémentaire… Je pense que les détails dans les visages sont légèrement améliorés ».

4 CANNES_2015_ITW RD

 

 

Joshua Richards DP du film « Songs my brothers taught me » de Chloé Zhao

Une histoire audacieuse et visuellement marquante sur la vie de jeunes Lakota dans une réserve indienne du Dakota du Sud, « SONGS MY BROTHERS TAUGHT ME » est le premier long métrage de la réalisatrice Chloé Zhao. « Un grand nombre de limitations ont dicté le look du film, mais les limites sont un atout », dit DP Joshua Richards. «Je pense que ce film est un parfait exemple de ce dont l’ALEXA est capable dans ce genre de situation. Nous tournions avec des comédiens non-professionnels et Chloé voulait se déplacer très rapidement, avec très peu de prises et dans de décors différents et autant de situations de lumière différentes … je ne vois comment on aurait pu faire ce film, tout en réalisant des images qui restent cinématographiques … autrement qu’avec l’ALEXA ».

3 CANNES_2015_ITW J

 

 

Yu Lik-wai DP du film « Mountains May Depart » réalisé par Jia Zhangke

Parlant de l’approche du réalisateur chinois Jia Zhangke à son film dramatique et ambitieux « MOUNTAINS MAY DEPART », le DP Yu Lik-wai note, « Il y avait trois périodes et il voulait vraiment exprimer ce sentiment d’Histoire … il a eu cette idée de tourner en trois formats différents : 1,33:1, 1,85:1 et 2,39:1. »  Lik-wai poursuit, « En termes de caméra, nous avons utilisé la plupart du temps la (ALEXA) Studio, et pour certaines situations extrêmes, comme dans un train … nous avons utilisé la (ALEXA) M pour sa taille. Pour les Optiques nous avons utilisé les Ultra Prime pour les deux premières parties et pour la dernière partie, les Master Anamorphics…j’ai été très surpris par l’ouverture, car elles ouvrent à T1.9, ce qui n’est  pas comparables à des optiques plus anciennes. »

2 CANNES_2015_ITW c