Le Guetteur, film réalisé par Michele Placido, sorti en salle le 5 septembre 2012, raconte l’histoire d’un commissaire de police qui organise une gigantesque chasse à l’homme pour mettre fin aux agissements d’un gang parisien. A l’affiche nous retrouvons Daniel Auteuil, Matthieu Kassovitz et Olivier Gourmet. Le tournage s’est déroulé à Paris, pendant 9 semaines avec un budget de 14M €. L’essentiel du film a été tourné en Alexa ARRI avec le format d’enregistrement ARRIRAW sur CODEX OnBoard.

Fabio Conversi – Babe Films, producteur du film,  nous parle des choix techniques sur ce projet:
“Nous avons tourné en ALEXA avec le format ARRIRAW car je considère que quand un spectateur rentre dans une salle de cinéma il s’attend à en « prendre pleins les yeux”. Aujourd’hui l’accès à l’image est multiplié par le nombre d’écrans: Télévision, Internet, Smartphones, Tablettes…et le cinéma doit rester une expérience exceptionnelle ou nous devons donner le maximum. Chaque film a ses exigences mais je suis convaincu qu’il ne faut pas sacrifier ce qui est à l’image et qu’avec les bons compromis de budget on peut se permettre d’avoir une image de qualité. »
« Le workflow sur ce film a été très fluide grâce à notre DiT Francesco Giardiello qui est une professionnel hors pair, les rushes étaient gérées sur le tournage et le montage recevait les éléments la veille et les rendait le lendemain matin! »
“Je suis heureux de savoir que maintenant avec les nouvelles ALEXA 4:3, on peut tourner en Anamorphique, mon format de prédilection, car cela amène une vraie qualité d’image CINEMA”

Arnaldo Catinari, directeur de la Photographie du film,  nous raconte son travail:
« Nous avons voulu donner à ce film d’action une image de film d’auteur, ce qui correspondait à une exigence de récit pensée avec Michele. Nous avons essayé d’être essentiels dans les choix de lumière et de cadre.
J’ai choisi l’Alexa car je pense qu’aujourd’hui c’est le “nec plus ultra” en matière de caméra numérique tout particulièrement l’Alexa en Arriraw avec le Codex ce qui permet d’exploiter son capteur au maximum. J’aime tourner avec très peu de lumière et j’ai adopté la méthode du grand Almendros en ce qui concerne l’utilisation de la lumière naturelle. Aujourd’hui on peut d’ailleurs utiliser la lumière naturelle même en intérieur comme « key-light » en profitant de la grande sensibilité de l’Alexa et de son extraordinaire réponse aux basses lumières. Pour ma manière d’éclairer c’est essentiel d’avoir une caméra qui me garanti une grande sensibilité en pied de courbe et une extrême propreté et profondeur des noirs.
Nous avons tourné au format 1:2,35 car je pense que c’est le format le plus cinématographique, celui qui permet de rendre une scène spectaculaire et de cadrer avec de la profondeur. Nous aurions voulu tourner avec des optiques anamorphiques mais malheureusement il y a un an ce n’était pas possible. Si j’avais tourné « le Guetteur » maintenant j’aurai certainement tourné avec l’Alexa 4:3 et des objectifs anamorphiques, probablement avec des optiques Panavision, cela aurait fait un couple formidable !!
Beaucoup de scènes ont été tournées à l’épaule. J’emploie toujours l’Easyrig et avec la poignée au dessus du Codex, nous avons obtenu un parfait équilibre. Je crois que d’ailleurs Codex a sorti des nouveaux enregistreurs plus compacts et légers maintenant.
Pour le monitoring en tournage, notre DIT Francesco Giardiello nous avait crée des LUT sur le plateau pour tous les moniteurs y inclus celui du réalisateur. Toute le système était rapide et efficace. J’étais absolument enthousiaste »

Post-production: Digimage – Directeur de Post-Production pour Babe Films: Riccardo Marchegiani
photos © Stéphane Kyndt – Babe Films

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bande Annonce du film « Le Guetteur »

D’autres films tournés en Alexa Arriraw sur OnBoard CODEX…
Amour de Michael Haneke, DoP Darius Khondji, AFC, ASC. Production Les Films du Losange. Caméras TSF. Post-Production Digimage.
Stars des années 80 de Frédéric Forestier, DoP Michel Abramowicz, AFC. Production la Petite Reine. Caméras PANAVISION Alga-Techno. Post-Production Dubois.
Zana de Nick Quinn, DoP David Quesemand. Production Gloria Films. Caméras TSF. Post-Production EclairGroup.
Débâcle de Valeria Sarmiento & Raul Ruiz, DoP André Szankowski. Production Alfama Films. Caméras PANAVISION Alga-Techno.
Boule & Bill de Franck Magnier et Alexandre Charlot , DoP Axel Cosnefroy. Production LGM Cinéma. Caméras TSF. Post-Production EclairGroup.
Gibraltar -L’Aviseur- de Julien Leclerc, DoP Thierry Pouget. Production Chapter two. Caméras PANAVISION Alga-Techno.
Miserere de Sylvain White, DoP Denis Rouden, AFC.  Production Liaison Films. Caméras TSF. Post-production Digimage.