ARRI a annoncé les dates de livraison des sept focales de sa série d’objectifs Master anamorphiques ARRI/ZEISS. Les MA35, 50 et 75 ont été commercialisés en août de cette année et leur livraison a déjà démarré. Le MA100 suivra dès le mois d’octobre et les MA40 et 60 en février 2014. Le MA135 sera livré à partir du mois d’avril 2014. De cette manière, toutes les focales de cette nouvelle série parfaitement homogène seront à la disposition de notre clientèle internationale pour le deuxième trimestre de l’année prochaine.

En attendant la mise en production à grande échelle des Master anamorphiques, des prototypes ont été distribués de par le monde pour permettre aux directeurs de la photographie de découvrir comment la compacité, la légèreté et la précision technique de ces objectifs les rends rapides et simples d’utilisation, comme s’il s’agissait d’objectifs sphériques. Trois films promotionnels ont été récemment tournés avec les MA, l’un par Karl Walter Lindenlaub, ASC, BVK, à Los Angeles, un autre par Michel Abramowicz, AFC, à Paris et le dernier par Sheng Lu, en Chine. Les retours des trois directeurs de la photographie ont été extrêmement positifs sur les focales qu’ils ont pu tester.

Les images des objectifs Master anamorphiques sont très naturelles, avec une distorsion incroyablement faible, et des lignes droites qui restent droites, sans besoin de correction après tournage, même à des courtes distances de mise au point. Des arrière-plans flous d’une rare beauté, une séparation évidente du sujet principal par rapport au fond et une douceur dans la mise au point, font de ses optiques les objectifs idéaux pour un véritable rendu cinématographique. Le diaphragme rond à 15 lamelles offre des hautes lumières floues ovales et uniformément lumineuses.

Le rendu des peaux est très plaisant, tandis que le rendu des couleurs est précis et naturel. L’extrême qualité de l’image est constante sur toute la surface, sans perte de définition aux bords de l’image. Le diaphragme rapide à T1.9 permet une faible profondeur de champ et peut être utilisé à toutes les focales et à toutes les distances sans sacrifier la qualité de l’image. Finie l’époque où les optiques anamorphiques devaient être utilisées à T4 pour obtenir un résultat acceptable. L’image panoramique offre une très grande liberté de création, et grâce à la possibilité des Master anamorphiques de voir le cadre 2.39 en entier, fini également la composition aléatoire et les déconvenues après tournage.

En France pour pouvez trouver ces objectifs chez Next Shot

www.arri.com 

Film A trip to remember