ARRI a rencontré le cinéaste Christopher Wessels au Festival du Film International de Cannes. Dans notre vidéo il parle de son retour d’expérience avec l’Alexa Mini sur le film Kényan RAFIKI.

ITW ici

Christopher Wessels a dit à ARRI qu’il « n’a pas voulu tirer sur la pauvreté pauvre. J’ai voulu quelque chose qui sauterait et montrerait un espace que j’éprouvais qui était vivant, qui était vivant, qui était coloré. »

RAFIKI, réalisé par Wanuri Kahiu, en sélection officielle au festival de Cannes à un Certain Regard  et a reçu une standing ovation. C’est le deuxième projet qui a bénéficié du Programme d’aide International d’ARRI, avec la post-production images faite par ARRI Media.

Il raconte l’histoire d’une liaison amoureuse entre deux femmes et c’est le premier film Kényan à être projeté à Cannes. Il a été interdit par le Bureau du Film et de la Classification du Kenya pour  son « l’intention claire de promouvoir le lesbianisme, » et ne peut pas être actuellement montrer dans le pays.